Publié : 12 janvier 2013

Paris invisible

Ce projet s’inscrit dans le cadre de l’opération "objectif photo : le pari(s) des enfants" proposée par la Ville de Paris en partenariat avec deux structures culturelles : la Maison du Geste et de l’Image, la Maison Européenne de la Photographie. Le thème retenu cette année est "Paris invisible". A l’issue du travail, les photos choisies seront présentées au public lors d’une exposition dans un lieu culturel de la Ville de Paris

Nous sommes les élèves de la classe 3 de l’Unité de Rééducation (URNI) de l’hôpital Bicêtre : Kahina, Margaux, Anthony, Lucas, Maxime, Killian et Killian.

Depuis le mois d’octobre, nous parcourons l’hôpital pour photographier "l’invisible". Après discussion, nous avons sélectionné les photos suivantes pour leurs qualités photographiques, qu’elles soient dans le thème ou non.

JPEG - 233.8 ko
" C’est une photo réussie. Elle est dans le thème. Les herbes au premier plan remplissent l’image, ce premier plan est net. On voit un bâtiment en arrière plan qui est flou."
JPEG - 348.6 ko
" Une photo originale donnant une impression d’escalier de la façade de l’immeuble. Le bleu du ciel se reflète sur les vitres. Le cadrage est en diagonale, en biais. La composition de la photo montre quatre espaces. Le regard est un peu perturbé ; un escalier apparaît en premier puis on voit la façade de l’immeuble."
JPEG - 472.2 ko
" La photo est troublante, elle est dans le thème, il y a l’intérieur et l’extérieur, des reflets, des transparences. Le reflet de l’escalier est sur l’emplacement de la porte sombre par superposition. On distingue le reflet de la lumière au sol et le reflet de l’appareil sur celui du photographe. Le flash de l’appareil photographique se superpose avec la fenêtre au fond du couloir. C’est une photo emblématique du travail mené pour ce projet."
JPEG - 583.7 ko
" On voit l’intérieur et l’extérieur. La photo est bien cadrée. Une composition avec des formes géométriques : carrés, rectangles, rectangles en diagonales. Les reflets du soleil sur la vitre donnent un effet de brouillard."
JPEG - 416.1 ko
" Une photo presque parfaite si le pigeon était sur la crête du toit. La composition reprend les proportions 1/3, 2/3. La photo est bien cadrée. Les couleurs grises du pigeon se retrouvent dans les ombres, le toit, le mur."
JPEG - 721.6 ko
" Des lignes géométriques, un cadrage de travers, des diagonales. Deux grilles sont visibles, des barreaux serrés. La photo prise de près en oblique et en plongée apporte un côté troublant."